RSS
RSS

Le forum devient un forum privé ce 07.07.2018. Merci pour cette année.
en savoir plus

Partagez|

Event II : Le Bal du roi Aerys II Targaryen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar
Maints Visages
Maître du Jeu
⚜️ CORBEAUX : 1077
⚜️ ft. : Toutes
⚜️ COPYRIGHT : ROGERS.
⚜️ DÉBUT DE MA CONQUÊTE : 07/10/2015
⚜️ TU PEUX M'Y TROUVER : Partout
⚜️ MON MÉTIER : Divinité(s)

Message Sujet: Re: Event II : Le Bal du roi Aerys II Targaryen Mer 22 Nov - 12:46


Le Bal du roi Aerys II Targaryen

Evenement



Chapitre IV

Le roi avait hurlé à en perdre la voix sur le Grand Argentier, le conviant à partir avec sa famille par la suite. Hors de ma vue ! avait-il hurlé dans sa fougue. Si sa famille se croit trop bien pour lui, il n'a pas besoin d'eux.

Trop peu de gens sont partis danser à son goût, après le murmure de ce même espion, le roi peste à nouveau. Il a demandé aux gens de danser, alors pourquoi restent-ils là comme des crétins ?

Le roi fait remplir sa coupe, il déambule, il boit, boit, boit. Il passe entre les convives, sa canne dans son autre main. Il juge, il regarde chaque convives en essayant de voir sous leur masque. Il se dirige jusqu'à son fils, pestant. Puis finalement, un sourire mauvais.

Son serviteur semble prendre sa tâche à coeur puisqu'il le suit, peinant à marcher, à suivre le roi à sa cadence. Impossible de savoir ce qu'il se passe dans l'esprit fou du roi, sa trajectoire n'a pas de sens, il se contente juste de juger ses invités, voir qui avait fait le déplacement. Il jette son verre au sol, un autre serviteur accourt pour prendre ce verre. Le roi se passe une main dans la barbe. Et là encore, il jauge tout le monde. Il gratte sa barbe de ses ongles un peu trop longs et surtout, un peu trop sales. Qu'attendent-ils pour tous se joindre à la danse ? Il fait finalement un signe aux musiciens : hâtez-vous, jouez quelque chose de plus entraînant. Et ils s'exécutent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Event II : Le Bal du roi Aerys II Targaryen Sam 25 Nov - 2:15


Le Bal du roi Aerys II Targaryen

Convives de la Couronne


Chapitre II


On pouvait bien en dire ce qu'on voulait, cela importait peu à Alyenora, dans le fond, mais les Terres de l'Orage, malgré leur relative brutalité et les coups de force que Mère Nature venaient fracasser contre ses côtés, demeuraient présentement sans nul doute un lieu plus accueillant que ne l'était cette salle de Bal ! L'ambiance était des plus tendues, et partout où elle pouvait bien porter son regard, la jeune femme ne rencontrait que des visages méfiants, inquiets, et parfois même effrayés. Comme si si nombreux étaient ceux qui craignaient de faire un pas de travers, de déplaire au Roi par ne serait-ce qu'une seule expression faciale. Alyenora n'avait pas grande peur de quoi que ce soit, ce qui lui donnait peut-être un côté insouciant et inconscient. Mais dans le fond, elle avait grandie majoritairement entourée d'hommes, et quels hommes ! Nul parmi les Estremont n'était réellement doté d'un caractère doux et pacifique, même si on ne réclamait jamais combats ou guerres à tord et à travers. Et puis, devait-on réellement se pencher sur le profil des frères Baratheon ? Certes, Renly, de par son jeune âge, se devait d'échapper à cet inventaire, mais, tout de même, ses deux frères aînés étaient tout de même de sacrés gaillards, chacun dans sa catégorie ! Mais cela convenait à Alyenora. D'une certaine façon, les coups de sang et les portes qui claquent lui convenaient bien, et produisaient comme une sorte d’alcôve autour d'elle. Autant dire que, là, au milieu de ce silence quasiment mortifère, elle était loin d'être à l'aise ! Une sensation partagée par Lyanna, visiblement, à l'en croire. Ce qui ne rassurait en rien l'Orageoise, bien que cela la conforte quelque peu dans l'idée que sa vision des choses n'était pas entièrement erronée et déplacée.

Plaire au Roi n'était pas dans ses perspectives, mais elle ne voulait pas que son attitude puisse porter préjudice à son cousin Robert de quelque façon que ce soit. Elle l'aimait trop pour ça, et puis, surtout, c'était qu'elle ne le connaissait que trop bien. Robert avait un fort caractère. Et l'attrait quelque peu malsain du Roi pour sa promise l'avait déjà bien titillé, aucune utilité, donc, d'en remettre une couche en amenant le monarque à s'intéresser d'un peu trop près à l'attitude d'Alyenora ! Les deux cousins s'entendaient plus que très bien, alors qu'elle devait sans doute être ce qui se rapprochait le plus d'une sœur pour lui, quand la réciproque était vraie, et ce même si, depuis 2 ans et quelques, la jeune femme avait vraiment un frère, mais bien plus jeune qu'elle. Elle aurait pu être sa mère, sans mentir. Enfin, bon, danser ne la tuerait point, n'est-ce pas ? Et elle n'eut pas à chercher bien loin un cavalier, car un volontaire se présentait de lui-même. Et quel cavalier ! Elle le savait connaître Robert, et savait que son cousin l'appréciait, ce qui était une bonne chose, en revanche, cela devait bien être la première fois que, tous deux, ils faisaient réellement connaissance !
    « Lady Alyenora Estremont. » Par politesse et parce que tel le voulaient les conventions, l'Orageoise s'inclina quelque peu devant l'héritier du Val. « Vous avez très semblablement déjà entendu parler de moi, car j'ai l'infime privilège d'être l'unique cousine de notre cher Robert ... Je serais honorée de vous accompagner, Ser Arryn. » Jetant un dernier coup d’œil à son cousin qui, s'ils avaient eu 15 ans de moins, n'aurait sans doute pas manquer de lui tirer la langue, en guise de réponse à ses paroles, la jeune femme se laissa mener sur la piste de danse, alors que son cavalier impulsa le mouvement. « Je vous en prie, ne vous en faîtes pas pour ça, Ser Elbert. Puis-je vous appeler Elbert ? ... Il en faut plus pour m'effaroucher. Et il ne me semble pas que le Roi nous ait demandé obligatoirement de la grâce et de la prestance. » En parlant du Roi, justement, un peu malgré elle, Alyenora ne pouvait s'empêcher de tenter, de ci de là, de scruter ce qu'il pouvait bien faire. Et à le voir déambuler ainsi ... Cela ne la rassurait guère, pas plus que cela ne la mettait dans de meilleures dispositions à son égard. « Vous croyez qu'il va nous obliger à danser jusqu'au lever du jour, jusqu'à ce que nous n'en puissions plus et que nos pieds saignent ? En tout cas ... Il a quelque peu l'air perturbé. Nous sommes censés être d'humeur joyeuse, mais vous devez bien sentir la pesanteur de cette atmosphère, tout comme moi ... »



Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Event II : Le Bal du roi Aerys II Targaryen Mer 29 Nov - 11:04



Berena Corbois
   
   
Le bal masqué
   

Quand, elle comprit que Benjen ne prenait pas leur fiançaille au sérieux, elle se sentait à la fois offusquée et soulagée. Oui, réellement, elle ne savait vraiment pas quoi pensée de cette révélation. N'était-elle pas assez bien pour lui ? Une légère moue se dessina sur son visage et fut très vite évincée par le discours du Roi. Cet homme était vraiment effrayant, là, elle ne souhaitait qu'une seule chose, partir avec les Stark, loin de Port-Réal, mais ce pouvoir ne lui appartenait pas. Finalement, Benjen la conduisit sur la piste de danse, ne voulant pas par se faire remarquer, c'était un bon plan d'agir comme le Roi le souhaiterait, mais n'était-ce pas aussi jouer à son jeu. Oui, dans tous les sens du terme, pour tous les sujets, Berenase retrouvait à balancer d'un avis à un autre, sans pouvoir véritablement se fixer, ce qui était très frustrant. 

Pour dire vrai, Berena n'était pas très douée pour la danse et de toute sa vie avait fait un maximum pour éviter de se retrouver dans cette situation, mais là, elle se pliait à la volonté du dragon qui semblait de plus instable à mesure du temps, rien que son rire résonnait comme un mauvais présage. Pour le coup, elle préféra se concentrer sur le regard du Loup, oubliant ainsi tout ce qui l'entourait. Il avait raison ce bal était un bourbier, mais quand ils commencèrent à danser, la pression qu'elle ressentait se dissipa, venant même à se détendre. Toujours concentrer sur Benjen, les lueurs de son regard changèrent, jamais elle ne l'avait regardé ainsi, voyant à présent davantage le jeune homme qu'il était que le petit enfant qu'elle voyait toujours. Un sourire se dessina sur son visage quand elle souffla :

- J'ignorais que tu savais danser, petit loup, tu as pris des cours pour pouvoir charmer les dames de Port-Réal ?

Non loin de penser comme une fiancée, elle redevenait petit à petit son amie de toujours. Bien sûr, elle tiendrait sa promesse de ne s'offrir qu'à son mari, n'étant pas aussi rebelle que certains pouvaient le penser, mais Benjen pouvait bien agir comme il le voulait. En tout cas, c'était ce qu'elle pensait à présent. Finalement, elle osa lui demander : 

- Il ne t'est vraiment pas étrange de savoir qu'on sera peut-être un jour mené à être marié ?



(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Event II : Le Bal du roi Aerys II Targaryen Mer 29 Nov - 23:31


Le bal d'Aerys



Je ne connaissais que peu de choses sur la maison Estremont. Je savais qu'ils étaient les bannerets des Baratheon, même l'une des familles les plus fidèles à l'heure actuelle puisque la mère de Robert était la sœur de Lord Estremont, ainsi Alyenora était la cousine le seigneur actuel des Terres de l'Orage. Il lui avait vaguement parlé d'elle, mais il ne précisait pas que c'était une belle jeune femme, étonnant de sa part, lui qui n'arrivait pas à décoller ses yeux des jolies damoiselles. « Effectivement j'ai déjà entendu parler de vous... ». Nous voilà maintenant au milieu des autres, dansant en suivant le ryhtme de la musique. D'après ma cousine, Talia, je m'en sortais bien comme danseur, et c'était en grande partie grâce à elle. De nombreuses fois, à l'écart des regards indiscrets, et surtout parce que j'avais honte, on s'exerçait ensemble. Et même si elle m'avait encore dit que je n'avais rien à craindre lorsque l'annonce de ce bal était arrivé aux Eyrié, je doutais énormément de moi, je ne me sentais pas à ma place dans cet exercice. Ainsi je tentais de faire bonne figure au milieu des autres, heureusement ma cavalière me rassura et m'indiqua qu'elle n'était pas effarouchée. Avec un sourire sur le visage je lui répondis. « Bien sûr que vous pouvez m'appeler Elbert. Une jolie femme a tous les droits... ».

Soudain je vis son regard passer au-dessus de mon épaule, je le suivis et mon regard tomba sur le Roi qui venait de renvoyer Lord Chelsted. Le grand Argentier ne perdit pas de temps et partit en courant, il avait sûrement raison au vu de l'attitude du Roi qui semblait très agressif depuis le début des festivités. Il se baladait maintenant au milieu des autres, il avait l'air de ne pas être lui-même. Il regardait tout autour de lui comme s'il cherchait quelque chose de précis, mais quoi ? Il indiqua finalement aux musiciens d'accélérer le tempo. Il donnait l'impression de vouloir tout contrôler. Je sortis finalement de mes pensées pour reporter mon attention sur Alyenora qui lui demandait s'il allait les faire danser jusqu'à l'épuisement. Un léger sourire se dessina sur mes lèvres. « Je n'en sais rien, peut-être. Je dois avouer que l'idée de passer toute la soirée en votre compagnie, même si c'est pour danser, ça ne me dérange aucunement. » Une atmosphère pesante ? Oui, effectivement elle l'était, encore plus depuis que le Roi avait quitté le trône pour rejoindre les convives. Personne n'osait le regarder directement. Pour ma part je préférais bien sûr me fixer sur ma partenaire, beaucoup plus agréable à regarder. Je me rapprochais un peu plus d'elle pour accélérer le rythme de nos pas afin de continuer à suivre le rythme de la musique. Je lui murmurais en même temps afin que seule elle m'entend. « Vous n'êtes pas la seule à sentir cette ambiance, moi aussi je la sens. Le Roi sort d'un long coma, j'imagine que ça laisse des marques, mais n'y pensons pas, essayons plutôt de passer une bonne soirée. » En fait je pensais comme elle, mais je voulais essayer de la rassurer. Pour l'instant Il n'y avait aucune raison de s'inquiéter plus que ça, oui le Roi paraissait très colérique, encore plus qu'au tournoi mais ça ne devait pas les empêcher de s'amuser un peu. « Vous êtes une excellente danseuse Alyenora. J'espère vous faire un minimum honneur. Moi qui pensais que les oragiens ne savaient pas danser. J'avoue, je n'ai connu que Robert pour me faire une idée. ».

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maints Visages
Maître du Jeu
⚜️ CORBEAUX : 1077
⚜️ ft. : Toutes
⚜️ COPYRIGHT : ROGERS.
⚜️ DÉBUT DE MA CONQUÊTE : 07/10/2015
⚜️ TU PEUX M'Y TROUVER : Partout
⚜️ MON MÉTIER : Divinité(s)

Message Sujet: Re: Event II : Le Bal du roi Aerys II Targaryen Ven 2 Fév - 16:05


Le Bal du roi Aerys II Targaryen

Evenement



Chapitre V - Conclusion de l'évent
Le dragon déambule avec difficulté parmi les convives après s'être donné en spectacle une fois. Il déambule, le dragon, parmi les convives, les regardants avec une certaine insistance, on peut aisément sentir l'odeur de l'alcool qui s'émane de lui comme la crispation.

Puis soudain, le roi s'écroule en plein milieu de la salle, sa coupe de vin répandant son fluide rougeâtre à travers le sol. Il s'écroule, s'étouffe, s'effondre. La main à la gorge. Le dragon s'étouffe et regarde les autres convives, un appel à l'aide qu'il est incapable de formuler, sa langue double, triple de volume. Une agonie de trois minutes précisément avant que son corps s'étale, inanimé, au sol, sous les regards choqués des convives. Qui osera bouger ? Qui osera s'avancer ?

C'est lord Merryweather, le plus proche, qu'il s'avance vers le corps sans vie du dragon au sol, sa chevelure tâchée par le vin, son visage non plus pâle mais violet et bleu, du peu que le masque laisse entrevoir. Que dire, que faire ? Le calme est retombé, les musiciens ont arrêtés de jouer, les danseurs de danser.

Cela dure près de dix minutes ainsi, à ce que chacun regarde le corps inanimé du roi sans savoir ce qu'il fallait faire exactement. Le roi est mort, commencent à murmurer certaines personnes en fond. Bruit qui se répand de plus en plus. Le roi est mort. Bruit qui grouille : Le roi est mort.

La tension est à son comble quand on se décide enfin auprès de la garde royale, à s'approcher du corps inanimé pour le relever et retirer le masque du roi. Des traits déformés par la douleur et l'étouffement, aucun garde royal n'aurait su reconnaître Aerys II Targaryen. Non, pas un d'entre eux. On juge le vin d'avoir été empoisonné, on se rend aussi compte que nombreux convives ont bu exactement le même vin que le roi Aerys II Targaryen. Une dame tombe et s'étouffe, de même pour un chevalier. Ils s'étouffent et la tension empire : qui d'autre a bu de ce même vin ?

Regardez vos coupes, invités. Nombre d'entre vous ont goûtés à ce breuvage. Et si le poison avait été dans le verre et non dans le vin ? Une quatrième personne tombe et s'étouffe. Le vin est empoisonné, le mot passe bien vite, mais quel intérêt pour maintenant ? Le roi est mort, gisant au sol dans son propre vin, les invités tombent, un cinquième tombe à la renverse.

Le roi est mort, vive le roi ? C'est ce qu'aurait pu dire l'assemblée mais le silence reste de mise après ce constat le roi est mort . Est-ce que c'était mieux ainsi pour chacun d'entre eux ? Ils ne savent pas. Ce qu'ils entendent toute fois, c'est un applaudissement, sourd, sarcastique. De quoi être outré qu'entendre ces applaudissements et pourtant, quelqu'un se hisse à travers la foule, le regard dur. Il ose confronter les gardes royaux en applaudissant.

Mes chers, je vous remercie tous pour cet excellent spectacle. Vous montrez quel peuple pitoyable vous êtes, inactif, mou, crédule.

Une voix presque chevrotante mais impitoyable. L'homme retirait son masque, jugeant que la plaisanterie avait assez durée. Avec son masque, la perruque tombait, dévoilant qui se cachait. Le véritable Aerys II Targaryen.

Je vous ai à tous donné l'occasion de montrer votre valeur, qui vous étiez réellement. Ce qui arriverait à la mort de votre bon roi Aerys. Et je n'ai vu que de l'inaction. Stupidité. Pas un d'entre vous n'est venu voir comment j'allais, si j'étais réellement mort, il n'y a que la garde royale pour s'être déplacée, craignant sans doute plus pour leur postes face à leur incapacité qu'autre chose. Vous ne valez pas mieux que ces personnes sacrifiées sur le tas.

Parce que des personnes étaient réellement mortes pour le coup de théâtre du roi. L'acteur qui jouait à la perfection le rôle du roi mais aussi les quatre autres personnes à qui on a glissé des larmes de lys dans leur coupes. Ainsi le roi n'était pas mort mais avait regardé qui se souciait réellement de lui : personne à son goût. Lord Merryweather n'était pas assez pour qu'il le remarque, jugeait-il, il en était de même avec les autres de la Garde Royale. Un sourire des plus mauvais se dessinait sur les lèvres du roi face à ses convives. Il ne comptait pas en rester là.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Event II : Le Bal du roi Aerys II Targaryen

Revenir en haut Aller en bas

Event II : Le Bal du roi Aerys II Targaryen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!
» L'event d'halloween sur FR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Cendres et de Fer :: Anciennes intrigues-