RSS
RSS


Partagez|

Lyanna Stark • The She Wolf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Dame du Nord
Voir le profil de l'utilisateur


⚜️ SURNOM : The She Wolf.
⚜️ CORBEAUX : 1298
⚜️ DRAGONS D'OR : 290
⚜️ STATUT MARITALE : Fiancée.
⚜️ AVEC : Robert Baratheon.
⚜️ ft. : Adelaide Kane.
⚜️ COPYRIGHT : ROGERS. (avatar&signature)
⚜️ MULTIFACE : Janna Tyrell & Sigryd
⚜️ DÉBUT DE MA CONQUÊTE : 29/12/2016
⚜️ TU PEUX M'Y TROUVER : Winterfell.
⚜️ MON MÉTIER : Aucun métier.
⚜️ POSSESSIONS : Un cheval, auquel elle tient énormément.
Une armure secrète avec un bouclier, tout aussi secret.



Message Sujet: Lyanna Stark • The She Wolf Sam 8 Sep 2018 - 23:59




Lyanna Stark

wild child
Âge : 15 années.
Situation familiale : Fiancée à Robert Baratheon.
Statut : Lady de Winterfell. Rêve d'être la première femme Chevalier de Westeros.
Localisation : Winterfell.
Métier : Aucun.
Particularités : Elle monte à cheval depuis l'enfance. Elle sait jouter.
Allégeance : Rickard Stark.
Description de la famille : Unique fille de Rickard et Lyarra Stark. Petite soeur de Brandon et Eddard Stark, grande soeur de Benjen Stark.
Compétences particulières :  L'équitation, elle monte à cheval contrairement à ce qu'une lady devrait faire, elle est une excellente cavalière et les nordiens disent qu'elle semble être à moitié jument, elle possède une très grande répartie. Lyanna est aussi capable de tenir une conversation politique et tenir les hommes à l'écoute, malgré sa sauvagerie apparente, elle reste donc bonne oratrice.
Faiblesses du personnage : Son impulsivité est un problème dans sa vie de tous les jours, son côté trop-sanguin aussi, cela s'apparente à de l'arrogance. Elle est aussi trop sauvage.
Groupe : Nord
Avatar : Adelaide Kane
Caractère
Arrogance, maître mot chez la jeune femme. Mettez lui des limites et elle se fera un plaisir de les dépasser en vous narguant : les limites sont inutiles, faites pour être dépassée. Gentillesse, son arrogance n'est pas de la méchanceté, elle n'aime simplement pas être étouffée et a un énorme besoin de liberté de parole et de mouvement. Immature, là où les jeunes femmes de son âge, à son époque, étaient déjà dignes d'être des épouses et mères, Lyanna était immature, se refusait les leçons des mestres et préférait courir dans la forêt contre l'avis de ses parents et ses frères. Impulsive, Lyanna parle et agit avant de réfléchir, c'est une jeune femme pleine de fougue et maladresse mais qui ne se veut ni méchante ni blessante, elle s'emballe juste très facilement, rapidement. Hyperactive, Lyanna est absolument incapable de rester au même endroit bien longtemps, elle a besoin de bouger, énormément, l'enfermer quelque part la rendrait malheureuse à souhait. Tendre,  c'est une partie que l'on imagine peu facilement chez cette jeune femme très brutale et franche qui ne connaît pas le tact, c'est après tout une femme du Nord, pourtant elle peut faire preuve d'une incroyable tendresse envers les personnes qu'elle aime. Féministe, à son époque où les hommes étaient les rois et les maîtres, Lyanna rêvait d'être un chevalier sur son destrier. Ce qu'elle a même fait en secret. Naïve, elle n'est pas équipée pour la société et les mensonges, elle peut être très - trop - franche et manquer de subtilité. Caractérielle, Lyanna ne se laisse jamais marcher sur les pieds et préfère vous dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas, c'est aussi cela de grandir avec 3 frères, elle se comporte comme un garçon manqué, alors qu'elle sait tout à fait être une lady "comme il faut". Courageuse, Lyanna n'a pas peur du danger et ce n'est pas demain la veille que cela commencera, c'est une fonceuse. C'est aussi et surtout une passionnée qui se donne à fond dans tout ce qu'elle entreprend, quand elle aime, ce n'est jamais à moitié. Altruiste et généreuse, elle aime donner sans rien attendre en retour, estimant que la vie l'a gâtée. Irresponsable, là où les ladies de son rang devraient se tenir à carreau, Lyanna préfère fuir à cheval ou à pieds quand on a besoin d'elle. Joviale, il est difficile de lui retirer sa bonne humeur. Obstinée, lorsqu'elle a une idée dans la tête, bon courage pour le lui enlever, il vaut mieux attendre que l'orage passe de soi qu'essayer de lui retirer une idée de la tête, vous êtes sûrs que sinon, elle s'y accrochera encore plus. Forte, Lyanna peut tout encaisser sans broncher, elle n'est pas le genre de personne à se plaindre pour un oui ou un non, il est même rare qu'elle se plaigne, songeant que ce n'est pas cela qui arrangera les choses. Imaginative, ses idées sont souvent farfelues et la pousse à des choses folles que l'on penserait irréalisable mais ambitieuse et déterminée, elle sait se donner les moyens de réussir. Sinon, tant pis, ce sera pour une prochaine fois. Sauvage est finalement le mot le plus important à retenir avec Lyanna pour la décrire : elle agit et réagit comme un animal sauvage, il faut d'abord savoir comment se conduire avec elle, l'analyser, c'est une femme entière qui sait se suffire à elle-même, même à son âge, mais dans son époque, dans son monde, son comportement était jugé incorrect et sauvage puisqu'elle adorait jouer dans la boue, jouer comme un garçon et ce n'était pas elle qui cherchait la boue, c'est la boue qui la trouvait toujours, grimper aux arbres, faire du cheval, courir après ses frères, s'entraîner en secret, on l'a souvent appelée la femme-loup ou la louve à cause de ce comportement similaire à un loup. Loyale, bien mal serait tombé celui qui essaierait de s'attaquer à ses proches, pas la peine de chercher, ses proches auront toujours raisons puisqu'elle sait s'entourer de personnes loyales et justes, qui valent la peine, elle serait prête à les défendre corps et âme. Bonne oratrice avec une grande répartie, Lyanna n'a pas sa langue dans sa poche et sait comment parler et à qui, elle manie plutôt bien les mots et c'est seulement en grandissant qu'elle apprend à calmer son insolence et son arrogance... Mais on est encore très loin du compte.

Anecdotes
○ Lyanna monte à cheval depuis son enfance et est une excellente épéiste bien que ce dernier point soit secret.
○ A 14 ans, Lyanna s'est entraînée pour participer en secret au tournoi d'Harrenhal, elle a même sa propre armure donc un bouclier avec un Barral qui souriait. Elle s'est durement entraînée et a été extrêmement déçue d'apprendre que ce tournoi était annulé.
○ Elle a deux grands frères, Brandon et Eddard et un petit frère, Benjen. Grandissant avec 3 frères elle s'est toujours comportée en homme et sa mère mourrant peu après la naissance de Benjen, Lyanna n'a pas reçu l'éducation qu'une dame aurait du recevoir et cela s'est ressenti chaque jour de son existence.
○ Elle est fiancée à Robert Baratheon. Sans pour autant le détester, elle ne partagea simplement pas l'amour fou qu'il a pour elle et elle n'a jamais su comment lui dire. Elle ne veut pas l'épouser puisqu'il est déjà le père d'une bâtarde du Val, Mya Stone et qu'il est réputé pour être un coureur de jupons. Elle aurait aimé le garder comme ami, pas comme fiancé puis mari, persuadée qu'il la trompera aussitôt le mariage consommé et se refusant à être une poule pondeuse.
○ Là où les jeunes filles rêvaient de belles robes et d'épouser le prince charmant, Lyanna rêvait de chevaucher des dragons et combattre comme la reine Visenya.
○ Son père lui a offert un cheval dans son enfance, caprice de la gamine et elle n'a plus cessé de monter depuis, les animaux sont sa passion et les chevaux aussi, il n'était pas rare qu'on l'appelle la Centaure ou la jument car son cheval et elle n'ont toujours fait qu'un et qu'il était selon les dires, parfois impossible de les dissocier tant elle montait avec aisance.


Quelque questions


Vous rendrez-vous au mariage de Brandon Stark et Catelyn Tully ?
Lyanna assistera au mariage de son aîné et n'en fera qu'à sa tête, comme toujours. Des gens seront là par centaine pour fêter l'événement et elle craindra surtout le moment où ce sera à son tour de se marier, d'assumer le poids de son nom. La gorge serrée, elle cherchera surtout à faire le plus de bêtises possibles et surtout, loin de Winterfell.

C'est ce qu'elle espère mais la vérité sera toute autre, son père y sera certainement préparé, la fera surveiller et Lyanna n'aura pas d'autres choix que se tenir à carreau à Winterfell, avec une robe et, brr, les cheveux brossés.

Que pensez-vous de la politique d'Aerys et de son conflit avec  Rhaegar ?
Elle n'en pense pas grand chose. Depuis le Nord, rien de bien glorieux n'est raconté sur le roi. Les Targaryen ne sont plus que l'ombre d'eux-même, c'est ce qu'elle semble croire en tout cas. Elle se contente de regarder de loi et aimerait ne pas s'en mêler, la politique n'est pas vraiment pour elle, sauf si elle pouvait changer certaines choses comme ; et si on autorisait les femmes à monter sur un cheval ? Si on autorisait les femmes à porter une épée ? Mais le roi Aerys II ne semble pas vraiment enclin à accepter ces choses-là et elle trouve ça bien dommage. Elle entend certaines choses depuis quelque années, que ce soit par Rickard, par ses frères ou par Robert Baratheon lui-même, là encore, rien de glorieux. Elle est toute fois curieuse de rencontrer cet homme, même de loin, et voir s'il est si dangereux qu'on le prétend, elle sait que les hommes parlent beaucoup et bien souvent dans le vent, elle aimerait donc voir si cet homme et si fou est si oui, pourquoi personne ne fait rien. Au Nord, les hommes et les femmes ne sont pas des lâches, mais c'est peut-être une coutume au Sud, qui sait ? En tout cas, pour l'instant, ça lui est égal, elle constatera par elle-même au mariage de son frère, après tout.

Au Nord, il y a peu d'informations passant sur le Sud et ils sont loin de connaître tous les caprices du roi Aerys, mais ce qu'elle sait lui suffit pour l'instant. Mais là encore, elle est curieuse, à la fois de le voir, de savoir pourquoi tant d'hommes et femmes le craignent et plus simplement, qui il est.

Quant au prince, elle ne le connaît absolument pas et s'en fiche assez, c'est trop loin d'elle pour l'atteindre, il est certes le cousin de son futur époux mais elle ne le connaît pas et Robert ne semble pas en être proche non plus. Elle ne sait rien et ne cherche rien.


De vous à nous


Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises
Moi, ROGERS., certifie sur l'honneur avoir lu le règlement, avoir plus de seize ans et être d'accord pour que tout arrive à mon personnage durant son aventure sur De Cendre et De Fer. Je suis aussi consciente en signant cette partie que mon personnage peut être mené à mourir au cours de l'aventure.

ROGERS.
Bijour   ... Moi c'est ROGERS., vous pouvez m'appeler Ivy plus simplement ... Je suis une des fondatrice du forum ... J'ai 23 ans, je suis une très grande admiratrice du travail de GRR Martins, mon record a été de lire tous les livres en deux semaines Arrow ... Je reviens avec ma petite puce pour jouer de mauvais tours ...


the dangereous stag & the she wolf
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dame du Nord
Voir le profil de l'utilisateur


⚜️ SURNOM : The She Wolf.
⚜️ CORBEAUX : 1298
⚜️ DRAGONS D'OR : 290
⚜️ STATUT MARITALE : Fiancée.
⚜️ AVEC : Robert Baratheon.
⚜️ ft. : Adelaide Kane.
⚜️ COPYRIGHT : ROGERS. (avatar&signature)
⚜️ MULTIFACE : Janna Tyrell & Sigryd
⚜️ DÉBUT DE MA CONQUÊTE : 29/12/2016
⚜️ TU PEUX M'Y TROUVER : Winterfell.
⚜️ MON MÉTIER : Aucun métier.
⚜️ POSSESSIONS : Un cheval, auquel elle tient énormément.
Une armure secrète avec un bouclier, tout aussi secret.



Message Sujet: Re: Lyanna Stark • The She Wolf Dim 9 Sep 2018 - 0:00


L'Histoire

she's like the wind

 

Il était une fois
Elle aimerait dire que rien ne laissait présager qu'elle serait cette gamine sauvage et fougueuse. La réalité c'est que, si, tout laisser présager qu'elle serait cette enfant, cette adolescente, cette femme.

Unique fille dans une famille relativement nombreuses, deux grands frères et un petit frère, Lyanna a eu du mal à trouver ses repères de femme, le fait que sa mère meurt peu longtemps après la naissance de son petit frère Benjen, n'aidera pas la jeune fille à trouver des repères. Elle aura grandi comme les garçons de sa fratrie en pensant que c'était la bonne chose à faire et les premières années, son père ne s'en sera pas soucié.

C'est lorsque sa fille lui réclamait un cheval pour faire comme ses frères, que Rickard Stark commençait à se poser la question ; suis-je sur la bonne voie ? Difficile à dire. Lyanna était la seule présence féminine des Stark, Rickard n'eût d'autre choix que lui trouver une préceptrice lorsqu'il remarquait qu'en grandissant, la petite sauvage ne se féminisait pas naturellement mais portait des pantalons et rechignait à porter des robes.

Il fit venir une lady, une mère qui n'avait plus besoin d'éduquer ses enfants car ceux-ci étaient assez grands. Une dame pour lui apprendre à se conduire en dame, lui apprendre à se coiffer, se vêtir, quand le mestre ne lui donnait pas ses leçons. Mais la pauvre dame eut bien du mal à lui faire entrer ces choses là dans le crâne, car tout ce dont Lyanna rêvait, c'était la praticité d'un pantalon et courir avec ses frères.

Trop ressemblante à Brandon et pourtant plus proche d'Eddard. Si Brandon et elle s'adoraient comme un frère et une soeur s'adorent, ils étaient parfois si similaire que cela faisait des éclats. C'est donc tout naturellement d'Eddard dont la gamine se rapprochait, plus calme et plus enclin à inspirer chez la fougueuse enfin du calme aussi.

Elle ignorait toute fois qu'on lui cherchait un époux, ces choses là n'avaient jamais été ses préoccupations. Elle rêvait de son avenir, rêvait de suivre les même entraînements à l'épée que ses frères mais si son père lui avait accordé de monter à cheval, il lui avait toujours formellement interdit de tenir une quelconque lame. Interdite de dague ou d'épée, ce ne sont pas des choses pour une dame et la monte à cheval était déjà une trop grande chose pour en plus lui accorder cela. Alors elle prendra son mal en patience, essaiera de tester ses frères pour qu'ils lui apprennent. Puis Brandon partira en écuyage et elle n'eût plus qu'Eddard à embêter. Eddard qui trouvera plus intéressant d'apprendre cet art du combat à Benjen et s'entraîner avec lui plutôt qu'affronter le grand et effrayant loup qu'était leur père.

Lyanna a toujours respecté son père. Elle sait qu'il peut être des plus effrayants lorsqu'il s'y met et pourtant malgré ce respect et cet effroi qu'il pouvait inspirer, Lyanna a toujours eu à coeur de tester toutes les limites, toutes les failles. Ce n'était jamais qu'un jeu, n'est-ce pas ? Lyanna était semblable à un jeune chiot qui teste les limites, qui mord le bras qu'on lui tend, qui le mordille et le mord toujours plus fort pour voir jusqu'où elle peut aller. Cela ne partait pourtant jamais d'une mauvaise intention, juste de tester jusqu'où allait sa liberté et s'il n'y avait pas, à tout hasard, moyen d'en obtenir plus.

Puis, ce fût Eddard qui partira par la suite, au Val d'Arryn et la gamine se retrouvait avec Benjen, sa préceptrice et son garde rapproché. Sans la surveillance constante de ses aînés, Lyanna pouvait chercher à s'affranchir davantage, suivie par son garde. Le seul qu'elle réussissait à convaincre de lui apprendre à tenir une lame, à s'entraîner. Car là c'était sa plus grande lubie : être la première femme chevalier de Westeros. Être comme la reine Visenya, mais sur un cheval. Combattre qui il faudrait combattre - des sauvageons, des fer-nés, pour la plupart de ses idées. Les marcheurs blancs aussi, les spectres aussi. Tous les ennemis qui se dresseraient contre les Stark et contre la liberté des riches et des pauvres.

Elle s'entraînera donc en secret grâce à son garde rapproché, qui deviendra bien vite son meilleur ami. Celui qui allait la chercher déjà toute jeune dans les bois quand elle s'enfuyait, Yoren était toujours parvenu à la retrouver, lui sauvant plusieurs fois la mise aussi quand il la voyait disparaître, lui sauvant la mise surtout en la retrouvant avant que ses frères ou son père ne remarquent sa disparition et ne s'affolent.

Tout semblait aller pour le mieux mais on ne pouvait pas dire qu'on ne voyait pas venir la gamine tempétueuse avec cette éducation, un mélange entre laxiste et sévère, tout dépendait des sujets. Des choses qu'on lui accordait alors qu'on n'aurait du, des choses qu'on lui refusait alors qu'on aurait du accepter. Des limites imposées d'une façon qui la poussait à vouloir agir à l'inverse de ce qu'on lui demandait. Mais cela ne semblait pas être méchant, ni grave. On ne lui parlait que rarement de sujets sérieux comme le mariage, elle avait douze ans quand le mestre lui disait qu'elle devrait un jour se trouver un mari, chose dont elle ne rêvait aucunement.

Et elle avait quatorze années quand Eddard revenait à Winterfell, accompagné de son acolyte, son meilleur ami semblerait-il, fait au Val d'Arryn. Dans un premier temps, Lyanna appréciait Robert Baratheon. Il était amusant, il avait des manières de nordiens, à sa façon il ressemblait à un Stark. C'était ce que l'innocence de la gamine la poussait à voir, au début. Elle n'eût au début aucun mal à aller vers lui, lui parler, à ce qu'ils apprennent à se connaître. Comme aller faire du cheval ou parler de tout et de rien, mais elle ne voyait en Robert qu'un ami là où il semblait voir tout autre chose.

Elle n'apprit ses fiançailles que lorsqu'elles étaient conclues, Robert avait demandé la main de Lyanna à Rickard et celui-ci avait accepté : une alliance lointaine certes mais Robert avait des arguments, était un homme de valeur et surtout, il était mené à être suzerain des Terres de l'Orage, ce qui était non-négligeable. Son père avait organisé le même jour des fiançailles de Brandon avec les Tully et aucun autre homme de famille suzeraine ne semblait disponible, les Lannister étaient exclus et inenvisageable, il ne lui restait donc que les Baratheon s'il voulait marier sa fille à un grand homme. Lyanna, elle, ne l'entendait pas de la même manière. Car si Robert avait été un bon ami, elle avait appris que Robert avait une bâtarde au Val d'Arryn et elle ne voulait aucunement d'un homme déjà père - bâtarde ou non. Un homme déjà père qui, en plus, traînait les bordels et courait les gueuses.

Il est vrai que Robert avait fait des efforts depuis leur fiançailles mais Lyanna entrait dans une colère noire, ce que son père prenait pour un simple caprice d'une gamine qui avait eu trop de liberté et avait oublié qu'elle n'était pas une paysanne mais une dame de grande maison, que ce soit Robert ou n'importe quel homme, Lyanna aurait réagi ainsi. Ce qui était à la fois vrai et faux, la bâtarde était une excuse, Lyanna ne rêvait pas de mariage et d'être mère, elle rêvait de combat là où être mariée lui donnerait des obligations qu'elle ne voulait pas assumer ou remplir. Mais la bâtarde restait une excuse valable tout de même, la jeune fille tenant à avoir un mari exemplaire qui la traiterait avec respect et non un qui la déshonorerait aussitôt mariés en courant dans les bordels ou en ramenant des prostituées dans leur lit. Quitte à se marier, était-ce trop demander qu'un époux qui la respecterait ?

Elle mit plusieurs semaines à calmer sa colère, surtout grâce à sa préceptrice. Calmer sa colère n'était pas synonyme d'acceptation toute fois, juste commencer à reconnaître les bons aspects de Robert et les efforts qu'il faisait, accepter qu'il était bon, gentil, que, d'accord, peut-être voyait-elle de l'amour dans son regard. Mais elle était toujours mitigée. Etait-ce de l'amour pour elle ou l'amour du défi ? L'amour du défi envers la première femme qui lui disait non ? Elle refusera les cadeaux, les gestes. Elle voulait mieux, un mari digne et respectable, respectueux. Depuis leur fiançailles, elle a cette impression que Robert sort tout droit des sept enfers auxquels celui-ci croit.

Cette tension n'affectait pas que Robert mais affectait aussi sa relation avec Eddard, frère qu'elle aimait pourtant profondément mais qui avait ramené Robert à Winterfell et les avait présenté, frère qui aurait du dissuader Robert de ces fiançailles et non l'encourager. Ils seraient de la même famille mais à ses dépends, pas aux leurs.

Le mariage aurait lieu à sa majorité et les jours semblaient lui passer trop vite sous le nez, l'impression d'un couperet qui allait tomber et tuer sa liberté. Il lui est parfois arrivé de penser à fuir mais toute Stark qu'elle est, elle ne fuira pas ses responsabilités, pas celles de ce genre, elle fera simplement de son mieux pour que Robert passe à autre chose, revienne sur sa décision de l'épouser. Qu'il épouse une autre femme, que ce soit Lysa Tully ou Cersei Lannister, ou encore une Tyrell puisqu'ils étaient des centaines !

Le mariage de Brandon arrivait à grand pas et la réalité des choses l'étouffait, son propre mariage semblait arriver trop vite, comme si celui de Brandon lui donnait un avant goût de ce qui l'attendrait. Car Robert et Brandon se ressemblaient énormément aussi et cela l'angoissait, elle avait vu Brandon grandir et malgré tout l'amour fraternelle qu'elle avait pour lui, elle avait toujours plaint la femme qui l'épouserait. Parce que des hommes comme ça ne se laissent pas marcher dessus, ne se laissent pas piétiner, ce sont eux qui écrasent le monde sous leur bottes. C'est tant admirable qu'effrayant et elle voit d'ici venir les disputes qui feraient gronder Accalmie, elle s'imaginait même que l'on devrait renommer Accalmie car elle porterait mal son nom. Lyanna partait sur une acceptation de ce mariage mais surtout sur l'idée de tenir Robert d'une poigne de fer, mais à son âge, sans expérience aucune, comment savoir faire une telle chose ? Elle n'avait aucune expérience en amour, en sentiments, ce n'était pas son domaine. Elle sait juste que la louve ne se laissera pas écraser ou mettre de côté par un cerf. Elle en est persuadée.


the dangereous stag & the she wolf
Revenir en haut Aller en bas

Lyanna Stark • The She Wolf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (f) Lyanna Stark * épouse *prise.
» Lyanna Stark
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Rp avec Thunder Wolf ?
» Bienvenue aux Galeries Red Wolf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Cendres et de Fer :: Wanted Dead or Alive :: When you play to the game of thrones... :: You win :: Nord-