RSS
RSS


Partagez|

Une dernière fois | Seren&Melhavak | FB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Roturier
Voir le profil de l'utilisateur


⚜️ SURNOM : Mel
⚜️ CORBEAUX : 469
⚜️ DRAGONS D'OR : 81
⚜️ STATUT MARITALE : Célibataire | Secrètement amoureux, il refuse de l'admettre
⚜️ AVEC : Seren
⚜️ ft. : Colin O Donoghue
⚜️ COPYRIGHT : Avatar - Talie.
⚜️ MULTIFACE : Rhaegar Targaryen - Lyessa Flint
⚜️ DÉBUT DE MA CONQUÊTE : 17/10/2015
⚜️ TU PEUX M'Y TROUVER : Port Réal principalement
⚜️ MON MÉTIER : Tenancier de Bordel
⚜️ POSSESSIONS : ♠️ Une superbe lysienne, et une fille forte courageuse

♠️ Valian & Devran



Message Sujet: Une dernière fois | Seren&Melhavak | FB Mar 25 Sep 2018 - 21:50


Une dernière fois

Seren & Melhavak




Si le batard c'était un jour attendu a cela? Certainement pas! De tout ce qui pouvait lui arriver, il ne s'était jamais imaginé sur les terres de celui qui avait engrossé sa mère. Pourtant, la était la destination de celle qu'il servait, et comme un docile petit animal de compagnie il se devait de la suivre sur ces terres nommé Westeros. On ne lui avait pas demandé son avis, a vrai dire on lui avait annoncé cela comme un état de fait et il avait pu disposé, laissant le jeune homme décontenancer. Lui qui était tout le temps si fier, si droit et prompt a frimer, pour une fois, devant son grand père il avait tout simplement fermé son bec, trop surpris de ce qui allait lui arriver.

D'une pars il était heureux, il avait toujours rêvé de voyagé, découvrir le monde et les mer que son père devait connaitre par coeur selon les mots de sa mère. Quoi de commencer par Westeros? Il ne connaissait rien de la bas, vaguement que la destination semblait être Dorne, mais c'était encore confus dans l'esprit du Lysien qui discrement c'était rendu dans les caves de la maison. Volant sans honte une bouteille de vin a son grand père, mine de rien, planquant cette dernière dans son sac, il était sortit de la villa Ormollon pour vagabonder dans les rues qui l'avait vu naitre et grandir. Qu'allait il faire la bas? Il n'avait jamais quitté Lys, il n'était jamais monté sur un navire et pire, il ne connaissait presque pas la langue des gens qui vivait la bas. Sa joie de voyagé fut rapidement terni par ses détails qui lui préoccupait l'esprit.

Sans faire attention a la direction que prenait ses pieds, le batard c'était rendu au bordel qu'il ne connaissait que trop bien. D'habitude c'était son sac plein de parfum et de diverse herbe qu'il venait. C'était lui qui venait vendre la production de son grand père en ses lieux, autrefois c'était sa mère, mais maintenant nouvellement mariée, elle ne pouvait plus le faire. Ce n'était pas pour déranger Melhavak qui profitait de ses instants offert dans le bordel pour retrouver Seren, la jeune fille qui était tout pour lui. Elle aussi il allait devoir la quitter quand il partirait pour Westeros, mais c'était pour cela qu'il était ici. Profiter une dernière fois du temps qui leur était accordé.

-Melhavak! Que fais tu ici? Me dit rien, tu es venue voir Seren?

La voix malicieuse de Savie le sortit de ses pensées alors qu'elle s'approchait de lui, charmeuse comme toujours. Ce n'était pas son veritable prénom, c'était plus tot le prenom qui lui avait été donné. Elle était si joyeuse et vivante, qu'au final, ça collait bien. Peu vétue, comme sa profession l'indiquait, l'esclave se prelassa contre le batard qui avait presque le même age qu'elle.

-Ah moins que ce soit pour moi que tu sois ici pour une fois?

Arrachant un baiser a l'esclave lysienne, Melhavak laissa echaper un rire avant de la repousser.

-Aussi ravissante sois tu, non, pas maintenant. Elle est dans sa chambre?

La mine boudeuse, la jeune fille croisa les bras sur sa poitrine en indiquant de la tête la chambre de la blonde que Melhavak avait sauvé des coups étant plus jeune. Remerciant son amie, il ne fit pas attention a elle plus longtemps alors qu'elle repartait a ses activités. Montant les escaliers, il ne prit pas le temps de frapper a la porte pour entrer dans la chambre de Seren. Sans surprise un homme y était déjà, observant la jeune fille danser tout en se déshabillant. Beaucoup moins jovial, la voix froide du batard raisonna dans la piece.

-Dégage de la toi.

Il n'était qu'un gamin, pourtant, son regard sombre défiait l'étranger de rester. Terrifiant Melhavak pouvait être, surtout quand il surprenait ce genre de chose. Ce n'était pas du fait de sa douce, il le savait, et quand il n'était pas la, il savait aussi bien que certaines choses pouvait se passer. Toutefois quand il était la, il était hors de question que Seren soit aux mains d'un autre homme. Malgré les protestations de l'homme, le lysien ne lâcha pas le morceau, claquant la porte derrière l'homme qui venait de quitter la chambre de l'esclave. Donnant un coup de clé, il se tourna finalement vers Seren, souriant, comme si de rien ne s'était passé.

-Et bien, et bien, un peu plus tard et ce gros sac te sautait dessus pour vider ses couilles. Il était vraiment immonde, je ne sais vraiment pas comment son choisit tes clients, mais burk, ça donne pas envie de passer après ça.


Nothing can tear us apart
You’re brave, and kind, and honourable. Any man would be fortunate to be loved by you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Essos
Voir le profil de l'utilisateur

⚜️ SURNOM : Fleur de Lys, La lysienne, La délicate Lys, La danseuse de Lys
⚜️ CORBEAUX : 143
⚜️ DRAGONS D'OR : 398
⚜️ STATUT MARITALE : Célibataire mais fortement éprise
⚜️ AVEC : Melhavak
⚜️ ft. : Emilia Clarke
⚜️ COPYRIGHT : Sarasvati(Avatar) anesidora (Sign)
⚜️ DÉBUT DE MA CONQUÊTE : 08/03/2018
⚜️ TU PEUX M'Y TROUVER : A Port-Réal
⚜️ MON MÉTIER : Danseuse dans le bordel de Melhavak à P-R
⚜️ POSSESSIONS :
♥️ L'homme que j'aime, Melhavak.
♥️ Une jolie fille nommée Savie & deux jumeaux Valian et Devran.


Message Sujet: Re: Une dernière fois | Seren&Melhavak | FB Mar 25 Sep 2018 - 21:53


Une dernière fois

Seren & Melhavak



C omme toutes les journées qui défilaient au sein du bordel de Lys, Seren se préparait à sa nouvelle journée, coiffant ses cheveux magnifiques légèrement ondulés, son teint un peu pâle relevant ses douces prunelles que parfois les clients aimaient admirer avant de s'y perdre. Ô quelle aimerait que celui dont elle est éprise depuis tant d'années la regarde incessamment, sans aucune crainte qu'il ne lui tourne le dos, sans aucun doute, croiser le regard de Melhavak était suffisamment à lui faire ressentir ces fameux papillons dans le ventre. Observant la pièce, Seren s'était retrouvée dans la salle principale de l'établissement en retrouvant les autres filles qui attendaient également leur « tour » pour satisfaire les clients. La lysienne était en âge d'être danseuse et son talent indéniable pour la discipline faisait d'elle une des filles les plus demandées. D'un sourire amical, Seren salua Savie une amie qu'elle appréciait beaucoup. Il fallait l'avouer, ce monde était peut-être encore un peu effrayant pour elle, mais savoir Melhavak à ses côtés la rassurait un peu, elle se nourrissait de l'espoir qu'un jour, il puisse la sauver de cet établissement dans lequel elle avait grandit, qu'ils puissent vivre heureux et qu'elle puisse se sentir comme une femme libre. C'est cet espoir qu'elle gardait au fond de son cœur qui la motivait un peu plus chaque jour. De plus, un autre argument était venu perturber sa petite vie : Seren était enceinte. La paternité de cet enfant à venir n'était pas à prouver, et il était bien facile pour elle de deviner ce détail : Melhavak. Il n'était pas au courant et peut-être profiterait-elle de la prochaine fois qu'ils se verraient pour lui en parler... Après tout, il avait bien le droit de connaître la vérité.

Un client arriva alors dans le bordel et Seren fut toute désignée pour lui apporter la compagnie dont il avait besoin. C'est ainsi qu'ils montèrent les escaliers pour arriver à l'étage, plus précisément, dans la chambre de Seren. Peu vêtue, les vêtements argentés et bleutés de la jeune lysienne enveloppaient sa peau blanche et fine, bientôt, les tissus allaient tomber petit à petit dans quelques instants. Pour préserver la beauté que Seren car sa personne était précieuse aux yeux du bordel, elle n'était que très peu offerte pour les plaisirs charnels, mais elle était très sollicitée pour danser, se dévêtir pour le plus grand plaisir des clients, mais peut-être pour le plus grand désarroi de celui qu'elle aimait. Réputée pour être talentueuse dans l'art de la danse, les clients la demandaient très souvent, ce qui n'était pas pour déplaire au tenancier de l'établissement qui était enchanté ravi de voir que cette jeune lysienne plaisait autant.

Une fois qu'ils furent en place, le client se posta dans une position confortable, demandant alors à Seren de débuter son spectacle. C'est ainsi que la lysienne se concentra quelques secondes afin de mettre son esprit en condition, danser n'était pas une chose facile mais une fois qu'elle avait commencé, elle se sentait nettement plus à l'aise, c'était quelque chose qu'elle faisait depuis longtemps désormais. Ainsi, sa danse sensuelle et réchauffée débuta sous les yeux admiratifs du client qui devait certainement s'en lécher les lèvres. Le corps de Seren bougeait, se remuaient dans des mouvements précis, ses mains frêles passaient sur ses tissus fins qu'elle prit entre ses doigts avant de faire lentement glisser les premières bretelles de sa robe de soie fine, les yeux clairs de la lysienne se plantant dans ceux du client afin de lui faire parvenir la chaleur et la sensualité du moment. Enfin, quelques rotations de ses poignets, ses hanches glissaient avec finesse et délicatesse, un moment sensuel et délicieux, Seren se donnait alors en spectacle.

Soudain, la porte qui était fermée, s'ouvrit violemment, faisant sursauter la lysienne qui s'était retrouvée pratiquement nue, seuls quelques tissus couvraient ses formes féminines. La voix froide, ferme, Melhavak ordonna au client de s'en aller. Quelque peu surprise et sonnée, Seren se retourna vers lui en lui adressant un faible regard. La porte claquée, il ne restait plus que les deux jeunes dans la chambre de l'esclave lysienne. Prenant une grande bouffée d'air, Seren leva les yeux vers celui qu'elle aimait, remettant ses tissus en place sur son corps.

- Tu... as fais une entrée remarquable... Melhavak.

Dit-elle d'une voix un peu faible. Seren ne se sentait pas tout de suite prête à avouer sa grossesse à Melhavak, l'entrée qu'il venait de faire l'avait vraiment impressionnée, même si cela lui ressemblait bien et qu'elle était consciente qu'il n'aimait pas forcément le fait qu'elle se donne aux autres hommes, pourtant, malgré elle, elle n'avait pas le choix.

- Et puis... Je ne choisis pas forcément mes clients, on me demande de faire les choses... j'exécute simplement. Mais que viens-tu faire, aujourd'hui ?



I loved you yesterday and I will be the one who will love you forever.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Roturier
Voir le profil de l'utilisateur


⚜️ SURNOM : Mel
⚜️ CORBEAUX : 469
⚜️ DRAGONS D'OR : 81
⚜️ STATUT MARITALE : Célibataire | Secrètement amoureux, il refuse de l'admettre
⚜️ AVEC : Seren
⚜️ ft. : Colin O Donoghue
⚜️ COPYRIGHT : Avatar - Talie.
⚜️ MULTIFACE : Rhaegar Targaryen - Lyessa Flint
⚜️ DÉBUT DE MA CONQUÊTE : 17/10/2015
⚜️ TU PEUX M'Y TROUVER : Port Réal principalement
⚜️ MON MÉTIER : Tenancier de Bordel
⚜️ POSSESSIONS : ♠️ Une superbe lysienne, et une fille forte courageuse

♠️ Valian & Devran



Message Sujet: Re: Une dernière fois | Seren&Melhavak | FB Dim 21 Oct 2018 - 1:51


Une dernière fois

Seren & Melhavak




Le batard était sans doute trop arrogant pour l'avouer, mais rien ne lui faisait plus plaisir au monde que de voir le visage délicat et angélique de sa douce Seren. Quand bien même il avait pu être agacé par la vision de son horrible client, ce n'était plus qu'un lointain souvenir qui n'effleurait même plus son esprit alors qu'il s'approchait de l'esclave pour capturer son menton entre ses doigts délicats. Quand bien même il était un homme et un bagarreur, les mains du lysien demeurait douce, tel l'artiste qu'il était. Approchant le visage de son amie vers le sien, sans surprise et avec un sourire charmeur il lui arracha un baiser.

-Tu n'es pas obligé de te revêtir, pas devant moi en tout cas, a moins que mon regard ne soit pas digne de tes courbes voluptueuse.

Provocateur comme toujours, il haussa un sourcil avant de s'éloigner de sa douce amie non sans toucher son nez avec le sien en signe d'affection. Si Melhavak était un grand et beau parleur, toujours enclins à faire le beau, il n'était que peu bavard quand à ses sentiments et ce qu'il pouvait éprouver. De ce fait c'était jeune homme assez tactile, montrant tout son amour par des gestes plus tot que par les mots. Toutefois, il était encore bien trop fier pour d'admettre qu'il pouvait aimer sa belle esclave plus que n'importe qui dans sa petite vie. Ils avaient toujours eux des rapports particulier, une relation particulière qui poussait le batard à l'aimer plus que raison amical.

Sortant de son sac la bouteille qu'il avait dérobé dans la cave de son grand père, il la brandit tel un trophée avec un sourire plus qu'enjoué et le regard pétillant.

-Le tenancier de ton bordel est vraiment un cretin, tu es la plus jolie fleur de son jardin et voila qu'il te jette dans les orties... Heureusement que je suis la! J'ai ramené une bouteille pour célébrer un grand événement, je l'ai volé a mon grand père, donc ça doit être pas trop mal.

Affichant une mine douteuse en regardant la bouteille, Melhavak haussa les épaules en posant l'alcool sur une petite table. Il n'y connaissait rien et n'avait guère envie de faire semblant, par pour le moment alors que Seren demeurait peut vêtue devant ses yeux. Voila un spectacle qui était beaucoup plus attrayant. Se débarrassant de son sac, le lysien s'approcha de son amie tel un félin, pour l'embrasser de nouveau, avec plus de passion tandis que ses mains venaient se caler contre ses hanches.


Nothing can tear us apart
You’re brave, and kind, and honourable. Any man would be fortunate to be loved by you.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Essos
Voir le profil de l'utilisateur

⚜️ SURNOM : Fleur de Lys, La lysienne, La délicate Lys, La danseuse de Lys
⚜️ CORBEAUX : 143
⚜️ DRAGONS D'OR : 398
⚜️ STATUT MARITALE : Célibataire mais fortement éprise
⚜️ AVEC : Melhavak
⚜️ ft. : Emilia Clarke
⚜️ COPYRIGHT : Sarasvati(Avatar) anesidora (Sign)
⚜️ DÉBUT DE MA CONQUÊTE : 08/03/2018
⚜️ TU PEUX M'Y TROUVER : A Port-Réal
⚜️ MON MÉTIER : Danseuse dans le bordel de Melhavak à P-R
⚜️ POSSESSIONS :
♥️ L'homme que j'aime, Melhavak.
♥️ Une jolie fille nommée Savie & deux jumeaux Valian et Devran.


Message Sujet: Re: Une dernière fois | Seren&Melhavak | FB Lun 22 Oct 2018 - 11:54


Une dernière fois

Seren & Melhavak



Le client déjà loin de la chambre, Seren et Melhavak se retrouvèrent ainsi seuls. Tous les deux. L'un à l'autre. Tant bien que mal, la lysienne dissimulait l'annonce qui lui brûlait les lèvres depuis quelques temps maintenant. Il fallait le lui annoncer, un jour. Peut-être aujourd'hui. Oui. Sûrement. Seren fixait son ami d'un sourire illuminé, par sa simple présence, il venait de faire oublier à l'esclave lysienne qu'elle était, il y a quelques minutes entre les doigts d'un client qui avait un visage vraiment repoussant. Melhavak se rapprocha alors de la douce adolescente, relevant ainsi son menton. Les yeux sincères de Seren se perdaient un instant dans ceux de son ami avant que celui-ci ne lui vole un baiser. Un contact doux que la lysienne appréciait toujours autant. Au même instant, elle passa une main délicate sur le bras qui avait capturé son menton pour le lui caresser doucement. La remarque de Melhavak fit légèrement rire Seren, c'était ça qu'elle aimait bien chez le beau brun, son air provocateur avec ces petites manières affectueuses. Seren appréciait toujours autant être à l'attention de son ami d'enfance, elle aimait le sentir affectueux envers elle : cela la rassurait toujours un peu plus.

- Ne racontes pas de sottises Melhavak... Si tu n'en étais pas digne... je ne serai pas vêtue comme ça, aujourd'hui, devant toi, je ne suis pas dérangée dit-elle d'une voix douce.

Mais pour cacher son ventre, Seren prit le voile de sa robe pour se le mettre autour de la taille, remontant un peu juste assez au niveau de la poitrine, mais pour le reste, sa tenue était... au naturel, à savoir nue. La lysienne ne se sentait pas forcément gênée de se sentir ainsi face au regard de Melhavak. Après tout, ils se sont déjà donnés l'un à l'autre une première fois, voir même plusieurs fois. Alors non, être nue face à lui, n'était pas gênant. C'était même rassurant. Mais aujourd'hui, Seren avait aussi quelque chose à lui dire, alors avant tout, elle devra saisir son courage à deux mains, bien qu'elle se sente effrayée à l'idée de lui révéler sa grossesse.

Melhavak sortit alors de son sac une bouteille, Seren put aisément deviner qu'elle contenait une boisson. De l'alcool... ? C'est ça que l'on dit ? Puis lorsque son ami d'enfance déclara vouloir fêter un grand événement, Seren ne put s'empêcher de penser qu'enfin, il allait lui offrir la liberté dont elle rêve depuis toujours et qu'il lui avait promise. Ce rêve de vouloir être libre, aux côtés de Lui. Le visage illuminé par cette potentielle bonne nouvelle, la jeune lysienne se redressa avant de s'approcher du brun, le sourire aux lèvres. Comme si elle était une enfant attendant la bonne nouvelle. Ses lèvres tremblaient légèrement par la nervosité, évidemment, rien n'était sûr.

- Melhavak... De quel grand événement veux-tu parler ? Dis-moi tout, je suis curieuse de l'apprendre.

Seren priait au fond d'elle pour que cela soit une bonne nouvelle, si c'était celle qu'elle pensait, autant elle annoncerait sa nouvelle elle aussi. La lysienne avait cependant, une grosse boule à l'estomac, et si... c'était une toute autre annonce ? L'idée qu'elle se trompe la rongeait et la rendait vraiment nerveuse. Mais elle tenta de ne rien laisser transparaître.
Lorsque Melhavak posa la bouteille sur une petite table, il se jeta dans les bras de Seren pour lui arraché un baiser beaucoup plus passionné que le premier. La lysienne ne savait plus quoi penser, ni quoi faire, mais elle appréciait tant ses baisers, qu'elle ne s'en lasserait jamais. Les hanches agrippées, le simple voile qu'elle avait mit autour d'elle sembla glisser sur le sol, cachant que très peu des parties de son corps. Heureusement, elle n'était qu'au début de sa grossesse et donc, son ventre n'était pas énormément gonflé.



I loved you yesterday and I will be the one who will love you forever.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Une dernière fois | Seren&Melhavak | FB

Revenir en haut Aller en bas

Une dernière fois | Seren&Melhavak | FB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [TERMINE]J'ai oublié d'te demander quelque chose la dernière fois... [Paige]
» Juste une dernière fois... Laisse-moi voir ton sourire. - Flash Back {Emmy ~
» Mais oui, on dirait bien un gros minet, non ? [Livre 1 - Terminé]
» Nous n'avons pas fini notre conversation [PV Léa]
» [#9]Dernière fois avant deux mois ! Profitons-en ~ [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Cendres et de Fer :: Le Monde :: Essos :: Les Cités Libres :: Lys-