RSS
RSS

Nos Super-PV

Hoster Tully, Maege Mormont, Jon Arryn, Quellon Greyjoy, Robert Baratheon, Doran Martell, Roose Bolton & Calla Feunoyr
sont très attendus.
Les Super-Scénario

Leo Staedmon, Mysaria Jordayne, Daelys Ormollen, Lucifer de Torth, Serena Karstark,
Mina Redwyne, Allyria Dayne & Yoren Qorgyle
sont très attendus par leur créateurs.

Partagez|

Event I : Tournoi d'Harrenhal - Deuxième jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Deuxième jour Mar 8 Aoû - 0:34


Tournoi d'Harrenhal

Jour 2 - Secondes Joutes



Jousting, a question of riding and colliding

Décidément, la jeune femme avait beau être issue de la noblesse, comme la très grande majorité des spectateurs ayant eux aussi pris place dans les tribune, il n'en demeurait pas moins qu'elle se sentait parfois en décalage. Que ce soit au niveau de leurs actions qu'au niveau de leurs réactions. Cependant, elle savait bien qu'il ne fallait jamais trop tirer sur la ficelle concernant les prérogatives nobles et les excuses plus aisément trouvées aux femmes pour atténuer leur maladresse et imprudence. Et elle savait donc encore suffisamment gardé sa langue pour éviter quelque dérapage et pour ne pas entièrement exprimer ce qu'elle pouvait bien penser. Et cela était bien heureux, car ce qu'elle pouvait avoir à dire pourrait s'avérer vexant, voire offensant, sans parler du fait qu'il y avait des êtres auprès desquels tout dérapage verbal pouvait s'avérer être perçu comme un crime de lèse-majesté, sans mauvais jeu de mots. De toute façon, tout ceci n'était pas ses histoires. Sa loyauté et sa fidélité à elle allaient en premier lieu à Robert, qui était, après tout, le Seigneur Suzerain des Terres de l'Orage, rien que ça. Et son cousin, aussi. Mais ça, très clairement, elle n'avait absolument besoin de personne pour s'en souvenir, et d'ailleurs, les paroles et pensées qu'elle pourrait bien avoir à son encontre, si elle était libre de parler comme elle l'entendait, ne seraient pas entièrement reluisantes. Quoi qu'Alyenora était encore bien trop aux prises avec ses émotions pour y voir bien clair, et qu'elle était encore loin d'être en mesure de crever l'abscès. Alors, et de loin, observer les joutes se succéder lui demandaient bien moins de concentration et de capacités cognitives. Peut-être même, un instant, son esprit était là sans être là, alors que ses yeux voyaient bien le spectacle ayant lieu devant eux sans rien trop mobiliser en termes d'émotions ou de réactions chez elle.

Robert triomphait, Stannis s'inclinait, et sans doute était-ce là le jeu du hasard et du destin. Quoi qu'elle refusait de se dire que toutes ces joutes ne pouvaient se résumer qu'à un résultat identique à un pile ou face. Après tout, si Robert était surtout très bon au combat rapproché, il n'en demeurait pas moins qu'il avait été bien formé à l'art du tournoi et de l'équitation. Il n'en était plus rendu à chuter de sa monture dès le premier galop, ou à être aveuglé par un casque trop grand pour lui et lui tombant sur les yeux. Alors, non, sincèrement, elle ne pensait pas que son cousin avait volé sa victoire, quant à Stannis ... Son adversaire n'était pas le premier venu, après tout. Elle irait le féliciter et le congratuler, malgré tout. Il n'avait pas démérité, après tout, face au Prince, et à nul autre que lui. Un Prince, qui, visiblement, avait choisi de révéler au grand jour l'identité du mystérieux chevalier qui, la veille autant qu'aujourd'hui, avait pu susciter bien des questionnements. Mais Alyenora eut tôt fait de plus ou moins cesser d'écouter le Prince pour diriger son regard vers Robert, autant qu'elle put le faire. Sa réaction à venir ne manquerait pas d'être observée, mais elle, elle ne s'en intéresserait sûrement pas par avidité de ragots et par curiosité mal placée. Il était son cousin, elle se souciait de lui, c'était naturel, et pour le coup, tout le reste était mis de côté, y compris et surtout les dernières paroles qui avaient pu se tenir entre eux. Pendant un instant, ce fut comme si on lui avait enfoncé des bouchons en cire de ruche dans les oreilles, le son autour d'elle se trouvant comme altéré et quelque peu assourdi. Ce qui expliqua en partie pourquoi les paroles de Lyanna lui parvinrent comme émergeant de loin.

Mais Alyenora se ressaisit et put de nouveau respirer quand, finalement, Robert sembla ne pas mal prendre la chose. Elle le connaissait suffisamment pour savoir quand il mentait ou feignait quelque chose et quand il était réellement honnête et sincère. Et là, c'était le cas. Alors, elle applaudit. Tant pour les jouteurs que pour Lyanna elle-même. Et se disait qu'elle réfléchirait à tout ça plus tard. Il fallait, là, uniquement profiter de l'instant présent et ne pas faire triste figure. Lyanna était visiblement destinée à devenir l'épouse de son cousin, et donc à entrer dans sa famille. Lui faire une tête de trois pieds de long dès le début serait malvenu. Elle était peu conventionnelle, donc, sa future cousine par alliance, et sans doute n'était-ce pas une mauvaise chose. D'un homme, tout est possible, d'une femme, tout est probable. Cependant … Cependant, cela ne plaisait pas à tout le monde, visiblement, Cersei Lannister étant de ceux-là. Mais, bon, de toute façon, chacun avait bien ses défauts, Robert en premier. Bien qu'on évitait de parler de cela en sa présence et d'évoquer le sujet de quelque manière que ce soit lorsqu'on la savait en mesure d'entendre ce qui se dirait, la jeune femme n'ignorait rien de la bâtardise d'ores et déjà engendré par Robert dans le Val ... Alyenora reprit définitivement pied à la réalité en sentant son père quitter sa place, sans doute pour aller parler à son neveu Robert. Ce qui la poussa, elle, à tenter d'aller rejoindre son autre cousin, ne serait-ce que pour ne pas le laisser seul, et parce qu'il avait sans doute besoin d'avoir un beau sourire de quelqu'un qui l'appréciait réellement et donc il ne pourrait jamais remettre en cause la sincérité ou douter des intentions. Et puis ... Et puis, fuir Robert, un instant, sans doute n'était-ce pas une si mauvaise chose ! De toute façon, qui le remarquerait ? Dans toute cette agitation, les regards ne se tourneraient sans doute pas de sitôt vers elle, même si, sans doute, quelques langues de vipères jeunes femmes de l’Orage pourraient ne pas manquer de chercher à lire sur son visage toute trace de gêne ou de palissement. Ce serait peine perdue pour elle, rien n’impressionnait réellement Alyenora, et elle ne leur ferait certainement pas le plaisir de les contenter. Alors, oui, direction Stannis, et pour le reste … Pour le reste, elle aviserait. Plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Deuxième jour Mar 8 Aoû - 18:50


   
Tournoi d'Harrenhal

   
Deuxième Jour

   
   
Les Joutes - Deuxième Tour

C’était toujours un plaisir de retrouver Eddard, un homme qu’il comptait parmi ses amis. Il l’appréciait beaucoup pour sa franchise, avec lui nul besoin de craindre un coup de poignard dans le dos, c’était un homme d’honneur, et pour cela le valois le respectait énormément. Il ne fut pas étonné que celui-ci lui annonce qu’il n’avait pas demandé à participer à ces joutes, ce n’était pas son genre. Il n’avait jamais aimé se battre, il n’y prenait aucun plaisir, il se battait que seulement si c’était nécessaire. Son sourire disparut quand Elbert prononça le prénom de Lyanna, il fronça tout de suite les sourcils. Malgré ses paroles l’héritier comprit rapidement qu’il était inquiet pour sa sœur. Elbert ne sut pas quoi dire sur le coup pour rassurer son ami, il posa sa main sur son épaule et la serra légèrement, lui indiquant qu’il pouvait compter sur son soutien.

Le jeune faucon prit ensuite place aux côtés de son oncle et de sa cousine. Les joutes continuèrent à s’enchaîner sur la lice. Du coin de l’oeil il remarqua que Talia était nerveuse. Elle n’aimait pas les joutes, en fait elle n’aimait pas tout ce qui avait trait à la violence, pourquoi son père la forçait-il à assister à ça ? Si Elbert le pouvait il interviendrait auprès de ce dernier, mais son oncle lui avait déjà dit que ce n’était pas son rôle de faire ça. Discrètement, sans lâcher la lice du regard, il posa sa main délicatement sur celle de l’astre du Val et la serra légèrement. Par ce geste il voulait lui faire comprendre qu’elle n’était pas seule pour affronter cette épreuve, qu’il était là pour la soutenir, qu’elle pouvait compter sur lui. Il aurait aimé faire tellement plus, malheureusement il ne le pouvait pas, et le savoir ça lui faisait un pincement au cœur.

La Garde Royale n’était pas à l’honneur durant ce tournoi. Après Arthur Dayne, ce fut au tour de Barristan Selmy de mordre la poussière face à Robert Baratheon, puis à Oswell Whent face au dornien Oberyn Martell, mais durant cette joute le garde royal resta à terre, gravement blessé. Elbert n’eut pas le temps de regarder si ce dernier bougeait qu’il entendit les paroles du Roi, celui-ci n’avait pas l’air d’apprécier le fait que ses gardes ne remportent pas une seule joute, mais soudain une autre voix s’éleva prononçant des mots à l’encontre du Roi. Ses yeux cherchèrent l’origine de ces paroles, et son regard tomba sur Brandon Stark. Ce dernier lança un défi à Aerys Targaryen, et bien sur ce dernier l’accepta, lui donnant rendez-vous demain aux premières lueurs sur la lice. Elbert échangea un regard avec Jon, celui-ci semblait être très soucieux. Il était vrai que rien de bon ne pouvait sortir d’un tel duel. Ensuite il tourna la tête pour voir la réaction de Talia dont il avait toujours la main posée sur la sienne, mais d’un seul coup il oublia ce qui venait tout juste de se passer à l’instant. Il ne voyait plus que ces larmes sur les joues de la jeune femme. Il détestait ce qu’il voyait, il n’aimait pas la voir ainsi. Ses doigts s’enroulèrent autour de sa main, la prenant dans la sienne. De l’autre il sortit un mouchoir pour lui sécher ses larmes, mais il n’osa pas faire ce geste, l’autorisait-elle ? Il ne savait pas quoi faire, c’était toujours ainsi avec elle, ainsi avec un léger sourire, presque gêné, il préféra lui tendre son mouchoir. Il remarqua tout de suite qu’elle semblait ne pas comprendre pourquoi tout le monde chuchotait alors que les joutes allaient reprendre. « Brandon Stark vient de défier le Roi en duel, et ce dernier a relevé le défi… ça va Talia ? » Il lui offrit un grand sourire puis, en luttant contre lui-même, il fixa de nouveau la lice.

Un soupir s’échappa de sa bouche en voyant la joute suivante. Elbert fut déçu de voir Yohn Royce perdre face à Tytos, il connaissait le nom de ce dernier parce qu’il l’avait vu à la réunion secrète organisée par Rhaegar ce matin. En tout cas le Val n’était pas à l’honneur. En parlant du jeune Dragon ce fut à son tour de jouter, et son adversaire n’était autre que Stannis, mais peu importait le résultat, le prince prit la parole et fit venir le chevalier mystère auprès de lui. Il allait annoncé le visage de ce dernier. Pourquoi le faisait-il maintenant, et pas à la fin du tournoi ? Juste après cette joute verbale entre Brandon et Aerys. Elbert fut surpris de voir le visage de Lyanna Stark apparaître. Le jeune faucon décida d’applaudir la jeune louve, il tourna la tête vers son oncle qui le regardait avec étonnement, celui-ci avait décidé de garder une attitude neutre. « L’honneur du combat nous impose de reconnaître ses victoires mon oncle. Elle ne les a pas volées. » Elbert avait toujours préféré les actes aux paroles, et savait reconnaître quand un combattant avait été bon. Bien sûr il ne comprenait toujours pas la décision du Roi et du Prince de demander à une jeune femme de jouter, pour donner une leçon ? Pourtant la famille Targaryen était loin d’être un exemple vis à vis des femmes. Elbert ne comprenait pas le pourquoi de tout ça. Est-ce que ça voulait-il dire qu’ils allaient maintenant autorisés tout le monde à participer aux tournois, même s’ils ne sont pas chevaliers ? En tout cas sur ce coup-là Rhaegar avait été égoïste, il aurait pu attendre la fin du tournoi, maintenant ça allait faire le tour d’Harrenhal et le tournoi n’était pas encore terminé donc impossible pour les Stark de rentrer dans le Nord. Le jeune faucon se posait beaucoup de questions entre la réunion de ce matin, le défi entre Brandon et Aerys, et cette révélation faîte par le Prince. Il préféra laisser ces questions de côté, il aurait tout le temps d’y penser plus tard. Il regarda le peuple applaudir tandis que les nobles commençaient à commenter ce qu’ils venaient de voir. Il posa une main sur l’épaule d’Eddard et se pencha en avant pour lui murmurer quelques mots. « Ne sois pas trop dure avec ta sœur… ».
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Deuxième jour Mar 8 Aoû - 20:44


Tournoi d’Harrenhal

Event



Jour 2.

Les joutes continuaient , avec encore une fois leur lot de surprises. Ce fut une nouvelle victoire du chevalier à l’Aube rieur contre un jouteur des Terres de l’Ouest. Le vainqueur était vraiment doué et avait remporté sans grande difficulté toutes les manches auxquelles il avait participé. Mathis était assez intrigué de savoir qui pouvait bien se cacher derrière ce heaume. Rares étaient les cas similaires dans l’histoire des sept couronnes où un chevalier avait préféré dissimuler son identité pour participer à un tournoi, mais ça c’était déjà vu. Après tout, la plupart des chevaliers portait leurs couleurs et n’hésitait pas à montrer leur visage, car ils étaient là pour s’illustrer et espéraient bien que leur nom serait retranscris dans de vieux grimoires afin de que l’Histoire ne les oublie jamais. En plus de vouloir savoir qui se dissimulait sous cette armure, il voulait connaître les motivations qui l’avaient poussé à combattre ainsi à visage caché. Mais le Bieffois devait se faire une raison, c’était probablement des questions qui n’obtiendraient jamais de réponses.

Ce fut au tour de Ser Oswell Whent de jouter contre la Vipère Rouge de Dorne, Oberyn Martell. Deux très grands guerriers, mais à la fin de la première passe, seul un cavalier resta en selle et ce fut le dornien. Le chevalier aux neuf chauves-souris fut percuté de plein fouet et s’effondra violemment au sol. Quel malaise cela devait être pour les Whent, les organisateurs de ce tournoi, de voir l’un des leurs être si mal en point. Mathis espérait qu’il allait s’en remettre. C’est alors que le Roi des Sept Couronnes exprima son opinion. Ce dernier ne mâchait pas ses mots et tournait totalement en ridicule la garde royale. Il ne manquait pas d’air, après tout, ses chevaliers protecteurs avaient fièrement combattus, ils ne s’étaient pas défilés. Certes, ils avaient été vaincus, mais il y avait toujours une part de chance dans ce genre de tournois. Frapper trop tôt et l’adversaire pouvait anticiper votre coup. Frapper trop tard et la lance de l’ennemi vous percutait déjà de plein fouet. Lancer des critiques contre une telle institution, qu’était la garde royale, était un fait qu’il ne soutenait guère. Le Rowan laissa claquer sa langue sur son palet pour marquer sa réprobation avec l’avis du Roi.

C’est alors que l’héritier du Nord s’insurgea contre le Roi et finit par le provoquer en duel. Fou qu’il était ! Même si Mathis n’hésitait jamais à exprimer son opinion, Aerys restait le roi de Westeros, le Loup jouait à un jeu très dangereux et risquait d’attirer le feu du Dragon sur sa famille. Il regarderait le combat avec un intérêt certain, car Brandon Stark avait superbement bien combattu pendant ces deux premiers jours, mais il craignait que ses mots aient une portée bien trop grande. Le Nordien n’avait probablement pas réfléchi avant de dire cela. Comme chaque Homme, il paierait les conséquences de ses actes. Après une dernière joute entre le frère de Robert et le Prince Rhaegar, ce dernier, vainqueur de la dernière passe , invita le chevalier à l’Aube Rieur à le rejoindre. Il fit monter le suspens sur l’identité du mystérieux combattant. Le dragon retira finalement son heaume et ce fut des traits féminins qui se dessinèrent. Mathis n’eut pas trop de mal à reconnaître Lady Lyanna Stark, aperçue la veille au soir lors des festivités. Quelque peu estomaqué, le bieffois ne dit rien pendant qu’elle se justifiait. La place d’une femme n’était pas au combat, elle n’avait pas à tenir une arme dans les mains. C’était la mentalité de la grande majorité des nobles de Westeros. Des mœurs ancrées depuis des millénaires dans leur société. Certes elle avait très bien combattue, on ne pouvait lui reprocher ce fait , elle avait rivalisé avec les meilleurs guerriers de Westeros, et elle méritait le respect pour cela.

Cependant, son action seule ne pourrait pas permettre de changer tout un tas d’idées préconçues. Cela devait se faire en douceur, sur plusieurs générations. Chercher à hâter la chose ne ferait que choquer les consciences, et comme tout changement, ça pourrait entraîner des conflits. Mathis finit par applaudir la nordienne, imité par la suite par sa sœur. Il n’applaudissait pas vraiment la femme qui s’était enfin dévoilée, mais plutôt le jouteur qui avait su s’illustrer pendant ces joutes et qui s’était imposé face aux autres grands noms du Royaume.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Deuxième jour Mar 8 Aoû - 23:23


Event Tournoi d'Harrenhal

FOR HONOR






Tytos était là, oh oui il était là. Il c'était simplement fait discret après sa joute. Certes, il l'avait remporté, mais de très peu. La lance de son adversaire l'avait percuté de plein fouet. Il ne devait sa victoire qu'au fait qu'il ait lui aussi toucher son adversaire et qu'il était parvenu à s'accrocher à son cheval, contrairement à son concurrent. C'était bien loin du niveau de ses victoires contre Yohn Royce ou encore contre un garde royal. Quel idiot, il avait été emporter par l'excitation et l'adrénaline. Il avait fait une erreur absurde. Nul doute qu'il aurait un bleu sur le torse après cette faute, de quoi retenir la leçon et de redevenir concentrer. En conséquence, il était parti de la lice en saluant la foule et depuis, il regardait de loin celle-ci, ruminant dans son coin contre lui-même. Il était dur envers sa personne, mais c'était grâce à cela qu'il était arrivé jusqu'ici et qu'il était devenu l'homme qui l'était aujourd'hui.

Ce qui le fit se rapprocher de nouveau au bord de la lice, ce fut le prince. Il présentait le chevalier d'aubier rieur, un formidable guerrier d'après Tytos. Ce jeune homme cachait sous cette armure un talent monstrueux. Tytos ne le connaissait pas évidemment, comme presque tout le monde visiblement, mais les performances du jeune homme étaient dignes des plus grands. Après tous, il faisait partie des derniers encore en lice et son parcours n'avait rien à envier à qui que ce soit. Impatient de savoir qui il en était, Tytos observait avec intensité la scène, les bras s'appuyant fermement sur la barricade. Le prince plaça sa main sur le heaume et...

PAR LES SEPT ! Une femme ! Tytos resta bouche bée, il n'en croyait pas ses yeux. Il n'était pas du genre misogyne et pourtant... il était loin d'imaginer qu'une si petite femme avait pu envoyer au tapis tant de grands chevaliers. C'était tout simplement incroyable et pourtant... elle était là, devant la plèbe et devant les nobles, devant les simples chevaliers et les grands seigneurs. Elle était là, portant une armure, visiblement gêner par la situation, au milieu des regards violents et des observateurs conquit par cette situation inattendue. Lyanna Stark, les Nordiens avaient le feu du guerrier en eux cela était certain. Il ne put pas réagir immédiatement et écouta attentivement, jusqu'à ce que viennent certains mots sonnant presque comme une agression.

- Fuyez donc. Fuyez donc les ordres de votre roi.

Regardant dans la même direction que la guerrière il vit alors que cela était adressé à lady Cerseï, la fille de son suzerain. Tytos n'apprécia pas la remarque, mais apprécia encore moins le comportement de la blonde. Il la connaissait, c'était une femme au fort caractère. C'était le sang d'un lion qui coulait dans ses veines, pas celui d'une lionne et pourtant... Elle tournait les talons quand une autre femme avait sa force de caractère ? Tytos ne comprenait pas pourquoi. Ce qui était certain, c'est que les loups étaient... teigneux, impulsif et fier. Lyanna Stark n'était en rien différente de son frère Brandon. L'une piquait les Lannister et l'autre les Targaryen... c'était dangereux. Tytos se demandait même ce que pensait le seigneur suzerain du nord en cet instant.

Écoutant, attentivement les paroles de la jeune nordienne, Tytos trouvait cela déplorable qu'elle n'aille pas jusqu'au bout. Après tous, elle avait largement gagné sa place et celle-ci lui était maintenant due par le mérite. Il n'hésita pas plus, il fit ce qui devait être fait et frappa dans ses mains. Tytos appréciait le courage et la force de la volonté que cette jeune femme venait d'avoir. Intérieurement, il espérait que son aventure de la joute ne s'arrêterait pas là, mais ce n'était pas à lui de prendre cette décision.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Deuxième jour Mar 8 Aoû - 23:38

Tournoi d'Harrenhal
event 1
••••

Jour 2

Ce tournoi réserve décidément beaucoup plus de surprises que Jorah ne l’aurait imaginé. Tout d’abord la belle jeune femme de la veille, mais également la réunion du petit matin que le Prince avait organisée secrètement. C’est d’ailleurs cette réunion qui permit à Jorah de minimiser sa surprise lorsque les joutes prirent un tournant un peu plus étrange que prévu.

Tout ce qui avait été dit à propos du Roi semblait être vrai, il suffisait d’entendre les mots de ce dernier. L’ours n’avait jamais fait attention à cela car il ne fréquentait pas vraiment le Roi, mais chaque mot choisi devenait suspicieux à présent. De plus, pour Jorah, que ces mots soient destinés aux Stark ne le rendait pas confortable. Attaquer Brandon, l’héritier du Nord mais également parler de Lyanna, ça ne lui plaisait pas. Le Mormont a toujours été proche des Stark et Lyanna est sa petite protégée. Sachant que le Roi déraille, forcément, l’Ours ne peut s’empêcher de l’observer depuis la tribune d’en face et se demande par la même occasion où se trouve la jeune louve. Déjà la veille elle s’était absentée. Jorah en oubliait presque de regarder les joutes tant il était pensif. Il retint juste la victoire de Brandon face à l’Epée du Matin ainsi que les victoires de ce chevalier mystère dont tout le monde semble parler. L’ours fut complètement stupéfait par ce qu’il se déroulait entre le Roi et Brandon. A quel moment en étaient-ils arrivés là ? Ce défi ne semblait pas de bonne augure et risquait de froisser le Nord et la Couronne.

Mais l’attention fut rapidement accaparée par le Prince décida de prendre la parole. Jorah était nerveux. Allait-il finalement faire part de ses inquiétudes évoquées à la réunion, là, au grand jour ? Ce n’était pas la meilleure de ses idées, mais il resta attentif. Il parla alors du chevalier mystère et Jorah, comme toute l’assemblée était bien évidemment curieux de l’identité de ce chevalier bien que dévoiler sa nature enlèverait probablement tout le côté mystérieux qui ajoutait du cran à sa joute. Lorsque le heaume fut enlevé, Jorah resta sans voix.

« Lyanna… »

Il était à la fois fier d’elle mais également inquiet. Ce qu’elle avait fait n’était pas une chose à prendre à la légère. Le Roi et ses humeurs pouvaient rendre la chose beaucoup moins anodine que ça puisse paraître. Certes, voir une femme jouter est une première mais les gens oublieraient probablement aussi rapidement, mais le Roi. Et s’il se sentait insulté. Le regard de l’Ours se déplaça du Roi jusqu’à Lyanna, en passant par les autres Stark et Rhaegar. La pauvre petite semblait perdue mais ses paroles étaient d’autant plus déstabilisantes. Le Roi était donc au courant ? L’assemblée semblait sous le choc. Certains décidèrent même de quitter les gradins. Dans les Stark, personne ne semblait se manifester, alors Jorah se leva et se mit à applaudir de ses mains fortes sa petite protégée alors qu’elle tentait de s’enfuir.

« Bravo, Lyanna Stark! »

Pour le Mormont, c’était une habitude de voir une femme dans l’armure d’un homme. Sa tante était un exemple parfait. Mais il ne manquerait pas d’enseigner à la jeune louve qu’elle vaut mieux que de pauvres joutes.


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Princesse des 7 couronnes
Voir le profil de l'utilisateur

You see her beauty, but not the iron underneath.
⚜️ SURNOM : She-Wolf, Lady Lyanna, Lya, Wolf Girl, The Wolf Maid, Nymphe du Nord, la Muse du Nord, la sauvage, chevalier d'aubier rieur, chevalier mystère.
⚜️ CORBEAUX : 1198
⚜️ DRAGONS D'OR : 861
⚜️ STATUT MARITALE : Mariée.
⚜️ AVEC : Son grand amour, Rhaegar Targaryen.
⚜️ ft. : Adelaide Kane.
⚜️ COPYRIGHT : Shiya (avatar) | ROGERS. (signature) | Talie (aesthetic)
⚜️ MULTIFACE : Janna Lannister ⚜️ Shyra Caron
⚜️ DÉBUT DE MA CONQUÊTE : 29/12/2016
⚜️ TU PEUX M'Y TROUVER : Port-Réal et Peyredragon.
⚜️ MON MÉTIER : Princesse en publique. Chevalier en secret (plus si secret), elle porte une armure offerte par le Roi, un heaume et un bouclier avec un Barral Rieur.
⚜️ POSSESSIONS :


Nyra, sombrelouve noire, trouvée et offerte par Rhaegar.



Les jumeaux.

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Deuxième jour Mer 9 Aoû - 13:34

Les gens commençaient à applaudir, toujours plus nombreux et cela lui donnait une impression étrange, plus d'adrénaline encore. Elle avait une boule au ventre mais elle souriait largement, contre ses propres attentes. La voix familière de Jorah lui parvenait parmi tout ce brouhaha et elle se retournait pour lui sourire. Même les gens du Bief l'applaudissait, même les jouteurs. C'était rassurant, quelque part. Elle ne s'était attendu qu'à des insultes mais quelque chose lui disait que ce n'était que le début de tout. Elle souriait largement, s'inclinant maladroitement à cause de son armure.

« Merci à vous tous. »

Elle espérait que d'autres femmes seraient inspirer à faire de même qu'elle, prendre les armes et amures si elles en avaient envie. Elle inspirait profondément. Un regard vers son père, un pincement au cœur. Elle s'attendait déjà aux retombées de celui-ci. Allait-il la punir jusqu'à son mariage ? Il n'avait pas l'air trop en colère, déçu peut-être, comme l'était sûrement Eddard, contrairement à Benjen qui applaudissait debout sur son siège.

Le sang du loup coulait dans ses veines et elle espérait y faire honneur, ce qu'on dirait du Nord toute fois l'inquiétait.

Un sourire à Rhaegar, comme pour le remercier quand bien même elle ne lui dirait jamais directement, encore trop blessée par sa trahison. Un sourire au roi, elle allait même à s'incliner maladroitement aussi devant lui pour le remercier de l'avoir poussée là, ne voyant pas du tout qu'il n'avait pas eu de bonnes intentions derrière ses agissements, elle s'en moquait, elle voyait juste qu'il l'avait poussé à donner une leçon aux autres chevaliers, ceux qu'il avait tant défié jusque là, une gamine de 14 ans les avait battu.

Elle les remerciait tous une dernière fois et donnait un coup de talon à son cheval pour que celui-ci s'en aille. Elle ne voulait pas assumer plus longtemps tout ceci, au risque que le vent tourne. Elle se souviendrait juste des visages de ceux qui l'avait soutenue en applaudissant, des Nordiens, sa famille, aux Valois, aux Ouestriens comme Tytos Brax, aux Orageois qui seraient sa famille bientôt, même aux Biefois.


Queen of Love & Beauty

it's you & i against the world, for now & for ever. No matters the words & masks. You are mine & i am yours. i promise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur
⚜️ CORBEAUX : 1074
⚜️ DRAGONS D'OR : 1002
⚜️ ft. : Toutes
⚜️ COPYRIGHT : ROGERS.
⚜️ DÉBUT DE MA CONQUÊTE : 07/10/2015
⚜️ TU PEUX M'Y TROUVER : Partout
⚜️ MON MÉTIER : Divinité(s)

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Deuxième jour Mer 9 Aoû - 13:35


 
Event I : Tournoi d'Harrenhal

 
This world is so blind, cold as ice.

 

 
Conclusion
Cette journée aura été pleine de rebondissements, des joutes auxquelles on ne s'attendait pas. Ceux qui avaient pariés sur la Garde Royale se retrouveront donc bien appauvris, puisqu'aucun d'entre eux n'aura remporté sa joute, pas même le grand et réputé ser Barristan Selmy, vaincu par Robert Baratheon, suzerain des Terres de l'Orage. On retiendra longtemps ce jour où la Garde Royale fût défaite par tous leur concurrent, même ser Arthur Dayne.

L'on retiendra l'affront de l'héritier du Nord face au roi des Sept Couronnes ; le roi va-t-il vraiment jouter ? Va-t-il vraiment monter sur son cheval et prendre une lance et jouter contre Brandon Stark qui a battu tous ses concurrents dont certains qui ne se relèveront plus jamais ? Il est temps de lever vos paris sur cet événement qui s'annonce plus que palpitant.

L'on retiendra aussi ce que le prince Rhaegar a affiché aux yeux de tous, le chevalier d'Aubier Rieur qui était en réalité une jeune fille de quatorze années. Beaucoup auront à méditer là-dessus mais contre toute attente, beaucoup de positif est ressorti de cette surprise.

Les surprises s'arrêteront-elles là ? Continueront-elles sur cette terrible lancée ? Les paris sont à faire pour le troisième jour.

Il n'y aura pas de banquet ce soir là mais du calme et du repos pour les jouteurs et les spectateurs, pour se ménager des événements à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Event I : Tournoi d'Harrenhal - Deuxième jour

Revenir en haut Aller en bas

Event I : Tournoi d'Harrenhal - Deuxième jour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Sujets similaires

-
» Même les moutons mordent un jour [Event - Team A]
» Event !! Tournoi, premier tour [The Rainbow's Girls VS Sadique Empire]
» Mon séjour à Athènes (avec report du meilleur side event...)
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Liste pour tournoi 1500pts avec resctriction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Cendres et de Fer :: La Route Royale :: Le Grimoire :: Intrigues & événements :: Anciennes intrigues-